Prix en rédaction web : 4 experts vous aident à fixer vos tarifs

Les yeux dans le vide et la bouche grande ouverte. Tu le vois le regard de ce rédacteur web quand on lui demande son tarif ? Il n’y a jamais vraiment pensé. Du coup, il ne sait pas quoi répondre quand on l’interroge sur ses prix.

Il s’était toujours dit qu’il trouverait bien un montant à donner le moment venu. Mais voilà ! Le moment est venu et notre cher rédacteur ne sait pas quoi répondre. Pour éviter que cela t’arrive, tu dois y penser dès maintenant.

Comment vas-tu facturer ? Au mot, à la prestation ou à l’heure ? Pour t’aider, j’ai fait appel à trois expertes dans leur domaine qui ont toutes choisi des modes de facturation différents. Tu pourras ainsi mieux évaluer ton prix en rédaction web.

On commence ? Pas trop vite ! Comme sur le marché, les clients paient en fonction de la qualité de ce qu’on leur propose. Une bonne analyse est d’abord nécessaire pour savoir ce que tu vaux en rédaction web.

Les questions à se poser avant de fixer ses prix en rédaction web

1. Que vaut mon travail ?

Ton client ne doit pas se sentir roulé ! S’il paie cher, le travail doit être d’une qualité irréprochable. Par contre, l’inverse est aussi vrai. Ce n’est pas la peine de te sous-estimer lorsque tu fixes ton tarif en rédaction web. Il serait dommage que tes clients profitent de tes qualités sans te payer à ta juste valeur.

Sois objectif. Ne te surestime pas ! Ne te sous-estime pas ! Prends en compte :

  • La formation en rédaction web que tu as reçue.
  • L’expérience que tu as acquise.
  • Ton niveau de connaissances dans chaque domaine.
  • La qualité de ta plume.

N’hésite pas à te comparer à d’autres rédacteurs qui ont le même niveau ou la même expérience que toi. Attention ! Ce n’est pas parce qu’un autre rédacteur web choisit de faire payer un tarif élevé ou bas que tu dois l’imiter.

2. À quelle vitesse je travaille ?

Certains sont très rapides. C’est mon cas. J’ai le privilège d’écrire vite. Du coup, lorsque j’ai commencé en tant que rédacteur, je facturais très peu. J’étais capable de produire beaucoup chaque jour. Un tarif bas restait très rentable pour moi et je gagnais bien ma vie. Si tu écris rapidement, tu peux choisir de faire payer moins cher pour attirer plus de clients.

Tu as l’impression de te traîner tel un paresseux sous Tranxene ? Pas de panique ! Avec le temps, tu rédigeras certainement plus rapidement. Ta lenteur est probablement liée à des recherches approfondies et à un certain perfectionnisme. Tiens-en compte dans le prix que tu demandes. Tu peux viser les tranches de prix moyennes ou hautes et miser sur une rédaction de très haute qualité pour te distinguer.

3. De combien ai-je besoin ?

C’est vrai, ton marchand de légumes ne fixe pas le prix des patates en fonction du montant de son loyer. Et heureusement ! Mais tu peux tout de même estimer si le tarif de rédaction web que tu choisis est rentable en analysant combien cela te rapporterait sur un mois d’activité. Tu pourras ainsi faire quelques ajustements.
combien gagne redacteur web

Choisir un mode de tarification en rédaction web

Place aux experts ! J’ai moi-même toujours choisi une tarification au mot et j’en ai toujours été content. Mais pour que tu puisses te faire un avis purement objectif sur le meilleur mode de tarification en rédaction web, j’ai décidé de faire appel à trois amies/collègues. Ces expertes en rédaction web ont toutes choisi une forme de tarification différente et elles t’expliquent les avantages qu’elles en retirent.

La tarification au mot

Johanna de l’excellent compte Insta redactionlyon t’explique pourquoi elle a choisi de facturer au mot :

Pourquoi je facture mes prestations de rédaction web « au mot » et non à l’heure ?

Je serai sûrement gagnante à facturer la rédaction de mes articles au tarif horaire à mes clients ; pourtant, je m’y suis toujours refusée. La raison est très simple : selon le sujet abordé dans l’article, je mettrai plus ou moins de temps à effectuer des recherches sur cette thématique puis à le rédiger.

S’il s’agit d’un sujet que je maitrise, je n’aurai pas autant de recherches à faire que sur un sujet que je maitrise peu ou pas du tout. Il en est de même pour la rédaction : lorsque tu rédiges sur un sujet que tu maitrises, tu écris beaucoup plus facilement que lorsque tu traites un sujet pour lequel tu n’as pas l’habitude d’écrire. C’est d’ailleurs la même chose à l’oral : si tu échanges avec une personne sur un sujet que tu maitrises très bien, tu auras plein de choses à dire sans forcément avoir à réfléchir.

Le client pourrait confier la rédaction de son article à un rédacteur spécialisé dans ce domaine-là ; ce dernier mettrait beaucoup moins de temps à le réaliser. Cependant, pour une quelconque raison, si le client te choisit toi, tant mieux, mais ce n’est pas à lui d’endosser la responsabilité de ton manque de connaissances sur cette thématique. Du moins, c’est mon avis.

Voilà pourquoi j’ai décidé de facturer mes articles de rédaction web selon la longueur de l’article (article court : 500 mots environ, article long : 1000 mots environ). S’il s’agit d’un sujet que je maitrise peu, je mettrai plus de temps, mais j’aurai également appris des choses et cela viendra compléter mon expérience : il faut voir l’aspect positif.
5
Voici quelques données pour t’aider à fixer un tarif au mot :
  • Tarif minimum observé chez les rédacteurs débutants : 0.03 €/mot (30 € pour 1 000 mots)
  • Tarif d’un rédacteur expérimenté : 0.1 €/mot (100 € pour 1 000 mots)
  • Tarif moyen au mot : 0.06 €/mot (60 € pour 1 000 mots)

Tarifs à la prestation

Dans cette partie, Caroline KN, experte en rédaction web et en SEO nous explique un autre type de tarification :

Une autre façon de facturer ses clients, c’est d’appliquer des tarifs à la prestation. Pour cela, il est nécessaire de déterminer des forfaits ou formules avant la prise de contact. Vous pouvez aussi définir chaque prestation lors de l’établissement de vos devis. C’est la manière de faire idéale si toutes vos missions ont tendance à se ressembler.

Pour vos clients, ne proposez pas « un texte de 1000 mots », mais plutôt « une prestation de rédaction ». Pour un rédacteur qui travaille majoritairement en collaboration avec des créateurs de site, un pack « nouveau site » peut être une bonne idée. Un tarif unique pour toute personne désirant un contenu de qualité pour leurs pages nouvellement construites.

De la même façon, si vous travaillez surtout avec des blogueurs, pourquoi ne pas proposer une formule « articles de blog » ? Cette prestation pourrait prendre plusieurs formes, comme un lot de 10 textes ou un accompagnement à la rédaction d’un article optimisé. Enfin, pour donner un exemple de prestation mensuelle ou même annuelle, il est notamment possible d’inclure la mise en place d’un calendrier éditorial et l’envoi de plusieurs newsletters.

J’aime cette manière de travailler pour deux raisons. Premièrement, cela donne une idée à mes prospects des tarifs que j’applique. Cela leur évite de me contacter inutilement. Aussi, le fait d’avoir réfléchi à des forfaits au préalable me permet de passer moins de temps sur l’élaboration de mes devis.
5

Taux horaire

Pour la dernière forme de tarification, j’ai demandé à Madlyn, du magnifique site MSREDACTIONWEB de nous expliquer pourquoi elle avait choisi de facturer à l’heure. Voici sa réponse :

À mes débuts de rédactrice web, je faisais comme la plupart de mes collègues : tarifer au mot.

Cependant, je me suis assez vite rendu compte que ce système ne me satisfaisait pas. Je n’arrivais pas à tarifer tout ce qui se passait autour de la rédaction en elle-même : les recherches d’informations, le travail autour du mot clé, l’optimisation et la relecture.

J’ai compris que je pouvais aussi facturer à l’heure. Une fois mon taux horaire fixé (après quelques calculs bien sûr), j’ai commencé à voir les choses autrement. À chaque commande, je devais estimer le temps nécessaire.

Au début, j’avoue que c’était un peu difficile. Ensuite, à force de pratiquer, on arrive beaucoup mieux à savoir combien de temps on va passer sur une prestation. Une fois que le travail commence, c’est à moi de respecter le nombre d’heures fixées pour ne pas travailler à perte !

Sur mes devis, je mets le plus de détails possibles. J’indique également le nombre d’heures convenues avec mon client, afin que tout soit clair pour nous deux.

Financièrement, je m’y retrouve mieux comme ça. Les gens ont tendance à facturer au mot, mais je trouve ça dévalorisant et sans grand intérêt. La rédaction, c’est bien plus que de simples mots tapés sur un clavier.

Je trouve aussi que ce système est avantageux au niveau de l’organisation de mon planning. J’arrive à mieux visualiser ma semaine avec des blocs de temps dédiés à certaines commandes.
5
taux horaire redacteur web
Voici quelques exemples pour t’aider à fixer un taux horaire :
  • Prix minimum observé chez les débutants : 20 €/heure
  • Tarif d’un rédacteur expérimenté : 70 €/heure
  • Taux horaire moyen en rédaction web : 45 €/heure

Les critères pour ton devis de rédacteur web

Vous avez choisi un mode de tarification qui vous correspond ? Il est maintenant temps de dresser votre premier devis. Voici les éléments à prendre en compte pour ne pas regretter d’avoir envoyé un devis trop bas ou trop élevé.

Les recherches à effectuer

Vous avez beaucoup de recherches à effectuer pour cette commande ? Vous êtes un expert dans ce domaine en particulier ? Votre client sait qu’il a affaire à un rédacteur spécialisé ? Alors pas de doutes ! Tu dois tenir compte de l’expertise ou des recherches dans ton devis.

Le type de contenu

Tu ne peux pas demander le même prix pour une fiche produit que pour un article de blog ou un livre blanc. Ces trois types de contenus ne demandent pas du tout la même quantité de travail. Adaptes ton prix en rédaction web selon le contenu à rédiger.

Les besoins spécifiques

Est-ce que le client te fournit les mots-clés à intégrer ? Est-ce qu’une recherche de mots-clés et de champ lexical a déjà été faite en amont ? Dans ce cas, tu pourras facturer à ton tarif normal.

Mais si ton client te demande de trouver des mots-clés de dresser un champ lexical ou d’intégrer l’article sur son site, tu dois absolument en tenir compte lors de ton devis !

Au cours de votre parcours, vous allez pouvoir développer certaines compétences qui feront augmenter votre tarif en rédaction web. N’hésitez pas à enrichir votre profil :
  • Expert en SEO
  • Maître du storytelling
  • Pro du copywriting
  • Stratège de contenus

Les délais

Pour faire bref, délai court = plus cher. En effet, si l’un de tes clients te demande un travail rapide et efficace, tu devras lui donner la priorité et donc facturer ton travail dans l’urgence.

Le volume de la commande

Tout dépend des relations que tu entretiens avec tes clients. Mais si tu arrives à obtenir un client régulier qui te passe de gros volumes de commande, adapte tes tarifs pour qu’il continue à te passer des commandes.

Astuce : Pourquoi ne pas calculer le montant global de la commande et effectuer un petit rabais lorsqu’il s’agit d’un très gros chiffre ? Ton client se sentira poussé à renouveler sa commande si ton travail le satisfait.

L’erreur à éviter quand on fixe un prix en rédaction web

Il existe une erreur qui nous tentent tous lorsqu’on débute en rédaction web : baisser nos tarifs pour obtenir un premier contrat. Attention, ici je ne te parle pas des plateformes de rédaction ! En effet, j’ai toujours aimé travailler sur les plateformes et elles m’ont permis de gagner ma vie correctement durant mes 3 premières années de rédacteur. Si tu t’y inscris tu t’engages à accepter le tarif proposé. Mais lorsque tu en sors, fais en sorte que cela en vaille la peine ! Fixe un tarif et applique-le !

fixer ses prix redaction web
C’est sûr, il y a beaucoup de concurrence. Mais tu ne pourras pas vivre de ton activité et développer ton entreprise sur le long terme si tu acceptes de brader tes prix en rédaction web.

Pour éviter les problèmes en fin de mois, calcule un seuil de rentabilité en tenant compte :
  • de tes charges professionnelles
  • du revenu minimum que tu souhaites
  • de tes congés
  • des impôts que tu paies

Faire ce calcul t’aideras à déterminer un tarif minimum en dessous duquel tu ne travailleras jamais. Alors, prêt à te lancer et à déterminer ton tarif en rédaction web ?
rédacteur web storyteller

Mini-formation gratuite :
Construire un storytelling de qualité en 15 étapes

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux-sociaux

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.