5 techniques de rédaction web pour booster vos articles

Vous débutez en rédaction web et vous avez envie de vous démarquer des autres ? Vous ne voulez pas que vos articles aient l’effet d’un somnifère sur vos lecteurs ? Heureusement, il existe des techniques de rédaction web pour vous aider.

Si vous êtes nouveau dans le domaine, sachez que la rédaction web est totalement différente de tout autre type de rédaction. Notre discipline se rapproche plus du travail d’un journaliste que des rédactions que vous écriviez à l’école. C’est pour cela qu’il est difficile d’être un bon rédacteur web sans avoir quelques méthodes de rédaction web sous le coude.

Préparez-vous !

Dans cet article, je vous livre 5 techniques de rédaction web pour booster vos articles.

techniques rédaction web

1. La pyramide inversée : la technique de rédaction web de base

Qu’est-ce que la pyramide inversée ? C’est le grand classique de la rédaction web. Le big mac du rédacteur web. Impossible de passer à côté !

En rédaction web, on aime les spoilers. Plus le contenu de votre article sera facile à identifier, plus vos lecteurs seront captivés. Comment s’y prendre concrètement ? Commencez par la fin. Vos contenus doivent révéler les informations principales au début de vos articles. Les informations secondaires viennent ensuite. Puis enfin les détails.

pyramide inversée

Les bases d’une bonne pyramide inversée :

  • Une intro alléchante.
  • Un titre qui révèle l’essentiel du message de l’article.
  • Des sous-titres qui établissent clairement les idées dans leur ordre d’importance.
  • Un style rédactionnel qui pousse le lecteur à poursuivre sa lecture pour connaître tous les détails du sujet.

2. Présent ! Présent !

Les romanciers aiment le passé simple et l’imparfait. Les publicitaires vous donnent envie d’acheter leurs produits avec le futur. Mais quel temps utiliser en rédaction web ?

Le présent !

Bon, la réponse est dans le sous-titre ! Mais on néglige trop souvent l’importance du présent.

L’utilisation du présent en rédaction web :
  • aide le lecteur à se sentir concerné par le contenu.
  • rend le texte plus simple à comprendre.
  • montre que votre article est d’actualité

3. La chasse est ouverte

Certaines mauvaises habitudes sont à éliminer. L’une des techniques de rédaction les plus importantes est donc de partir à la chasse !

Que devez-vous chasser ?

Les verbes qui alourdissent le texte : permettre, pouvoir, etc. Au lieu de dire : « Les techniques de rédaction web vous permettent d’améliorer votre texte. », soyez plus direct ! « Les techniques de rédaction web améliorent votre texte ! ». C’est beaucoup mieux.

méthode rédaction web

Les participes présent : je les déteste ! Ils ne font que rallonger des phrases interminables sans apporter de rythme. « Améliorez vos écrits en utilisant la technique de la pyramide inversée. » devient « Améliorez vos écrits. Utilisez la technique de la pyramide inversée. » Avouez que ça donne quand même plus envie d’obéir, non ?

Les tics d’écriture : donc, pour… Vous savez ces mots qui ont tendance à se glisser partout dans nos écrits. À l’oral, on appelle ça les tics de langage. À l’écrit, ils deviennent des tics d’écriture. Ils sont particulièrement agaçants pour ceux qui les remarquent.

La ponctuation excessive : vous avez l’habitude de faire des phrases à rallonge avec des dizaines de virgules, des points-virgules et autres coquetteries ? C’est que vous avez du mal à simplifier vos phrases. Au lieu d’un point-virgule, utilisez un point. Reformulez vos phrases afin de les raccourcir. Vos lecteurs vous en remercieront.

Enfin, soyez attentifs à vos propres mauvaises habitudes. Dès ses débuts, un rédacteur web peut prendre de mauvaises habitudes. Si vous ne les corrigez pas tout de suite, elles empirent avec le temps. Lors-que vous relisez vos premiers écrits, faites-vous une check-list de vos mauvaises habitudes afin de pouvoir les chasser de vos futures créations.

4. Le storytelling

En voilà une technique de rédaction web qui est à la mode ! Le storytelling est partout. Tout le monde veut vous raconter des histoires. Dans les publicités, les journaux, à la télé, partout !

Pourquoi ? Parce que ça fonctionne à merveille. Vous n’avez aucune raison de vous en passer. Le storytelling passionne. Il vend, convainc et fidélise.

C’est l’une des techniques les plus importantes à connaître pour bien écrire sur le web. Vous pouvez utiliser le storytelling :
  • Dans l’introduction de vos ar-ticles pour mettre vos lecteurs dans le contexte.
  • Dans le corps du texte, comme un fil rouge.
  • Dans la conclusion afin de mettre le lecteur en situation pour le pousser à l’action.
  • Dans un paragraphe quelconque pour rythmer votre conte-nu.


Il y a peu, je vous ai livré toutes les étapes à suivre pour réussir votre storytelling. Servez-vous-en et abusez-en !

5. Les mots forts

Les mots forts sont des mots à utiliser absolument dans votre texte afin d’appuyer vos idées.

Avez-vous remarqué que certains textes contiennent de bonnes informa-tions, mais qu’ils sont plutôt désagréables à lire ? Ils semblent manquer de force. Ils ne réussis-sent pas à convaincre.

Dans la plupart des cas, c’est parce que ces articles web n’utilisent pas de mots forts. Sous cet aspect, le travail du rédacteur web SEO est semblable à celui d’un équilibriste. Il doit utiliser des mots puissants, sans tomber dans l’exagération.

Quels sont les mots forts que vous pouvez utiliser ?
  • Remplacez faire par un verbe plus précis.
  • Utilisez « triompher » au lieu de « gagner ».
  • Au lieu de « faire peur », dites « terroriser » ou « horrifier ».
  • Plutôt que « être content », choisissez « sauter de joie ».


Vous comprenez l’idée ? Les mots forts font naître des sentiments. Utilisez-les dans vos écrits pour augmenter l’intensité d’un article.

Cette technique de rédaction web est à utiliser avec parcimonie. Si vous remplissez votre texte de mots forts, vous risquez de tomber dans l’exagération. L’exagération mène à la colère du lecteur. La colère du lecteur mène au côté obscur de la rédaction web.
booster écrits web

Voici 5 techniques de rédaction à connaître absolument pour bien débuter dans le métier de rédacteur web. Bien sûr, j’ai d’autres techniques à vous révéler.

Et vous ? Quelle est votre technique de rédaction préférée ? Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans vos débuts ?

Posez toutes vos questions en commentaires ou sur les réseaux sociaux. J’y réponds toujours !

rédacteur web storyteller

Mini-formation gratuite :
Construire un storytelling de qualité en 15 étapes

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux-sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.