Comment faire une introduction qui retient l’attention de vos lecteurs ?

Barnabé cherche des conseils précis pour savoir ce qu’il doit visiter lors de son voyage au Tadjikistan. Bingo ! Il tombe sur l’un de vos articles qui traite du sujet et clique.

Après avoir lu quelques lignes, Barnabé baille trois fois et ferme l’onglet. Il finira par trouver ce qu’il cherche sur un autre site web.

Quel dommage ! Vous aviez passé des heures à écrire votre article. Celui-ci contenait des conseils précis et du contenu de qualité. Qu’est-ce qui a poussé Barnabé à chercher son bonheur ailleurs ?

Il s’est probablement ennuyé en lisant votre introduction. Grâce à une introduction efficace, vous pouvez pousser vos lecteurs à dévorer vos articles de blog.

Voici comment faire une introduction captivante qui retient vos lecteurs jusqu’à la dernière ligne.

Comment écrire une introduction

Comment faire une introduction captivante ? Comprenez votre lecteur !

Si vous n’avez pas réussi à captiver Barnabé, c’est certainement parce que vous ne l’avez pas compris.

Avant de vous installer à votre ordinateur et de tapoter frénétiquement sur votre clavier, prenez le temps de penser à votre lecteur. À qui est-ce que vous vous adressez ?

Si vous comprenez qui vous lit, vous saurez comment lui apporter ce qu’il recherche. Faites preuve d’empathie. Vous connaîtrez ainsi :

  • ses centres d’intérêts
  • ses doutes
  • ses attentes

Par exemple, si vous tenez un blog de voyage et que vous traitez d’un pays méconnu dont les gens se méfient (comme le Tadjikistan), vous pouvez en déduire :

  • que votre lecteur à certainement déjà parcouru des dizaines de sites sans trouver d’information convaincante
  • qu’il a besoin d’être rassuré sur le choix de sa destination
  • qu’il a peur des conditions qui règnent dans le pays
  • qu’il souhaite avoir des conseils précis qui l’aideront à programmer son voyage

Vous avez répondu à toutes ces questions au sujet de votre lecteur ? Vous avez cerné ses attentes, ses problèmes et ses craintes ? Vous êtes prêts à commencer la rédaction de votre introduction.

Comment faire une introduction pertinente ? 5 conseils indispensables

1. Trouvez LA punchline

Vous êtes plutôt du genre à vous jeter entièrement à l’eau ou à d’abord la toucher du bout des doigts (ou des pieds) pour voir si elle est bonne ? La première impression est primordiale !

La première phrase doit donner envie à vos lecteurs d’aller plus loin.

Si votre première phrase est froide et sans intérêt, vous risquez de ne pas attirer l’attention. Dès la première phrase, votre lecteur doit se sentir impliqué dans votre texte. Il doit avoir envie de plonger tout entier dans votre article.

Comment écrire une introduction qui pousse le lecteur à s’impliquer ? 3 options principales s’offrent à vous :

  • Faites appel à son imagination : Des débuts de phrase comme « Imaginez que », « Que feriez-vous si » ou « Avez-vous déjà », impliquent votre lecteur dès les premières minutes. Vous pouvez également utiliser des métaphores ou des figures de style qui illustrent votre propos.
  • Jouez avec ses 5 sens : Des mots qui évoquent des sensations vont vous permettre de créer un lien émotionnel direct avec vos lecteurs.
  • Employez un raisonnement logique : Une question courte, un enchaînement de relations de cause à effet, une citation ou une petite anecdote peuvent pousser vos lecteurs à la réflexion. Ils n’auront plus qu’une envie. Lire la suite de l’article pour obtenir toutes les réponses à leurs questions.

2. Utilisez le storytelling

Selon une étude récente de l’Agence79c, plus d’un lecteur sur trois (36 %) attend qu’on lui raconte une histoire. Plus de la moitié des lecteurs (57 %) est séduite par les procédés narratifs !

Qu’est-ce que cela veut dire ?

Vos lecteurs attendent que vous leur racontiez une histoire à travers vos mots.

Comment s’y prendre ? En mettant votre lecteur dans une situation. Créez un personnage et faites en sorte que votre lecteur se sente impliqué.

L’histoire de Barnabé au début de cet article est un exemple court, mais instructif, de l’emploi du storytelling en introduction.

Le storytelling a des applications dans tous les domaines :

  • Blog de voyage : racontez l’histoire d’un voyageur, les précautions qu’il prend, etc.
  • Blog d’entreprise : démontrez que votre entreprise est capable de répondre efficacement à certains besoins.
  • Fiche produit : utilisez le storytelling pour montrer comment un produit répond à un besoin.
  • Page À Propos : racontez l’histoire d’une marque et ses valeurs à travers le parcours de son créateur.
  • etc.

3. Remuez le couteau dans la plaie

Soyez sadiques ! Vous obtiendrez des résultats étonnants.

Plus vous remuez le couteau dans la plaie de vos lecteurs, plus ceux-ci apprécieront la solution que vous leur proposez.

introduction storytelling

Comment s’y prendre ?

  • Montrez à vos lecteurs que vous avez identifié leur problème : « La plupart des gens… », « Vous avez certainement déjà… », « Vous souffrez de… » ou « Il est souvent difficile de… ».
  • Rendez ce problème encore plus insupportable. Vous pouvez le faire en expliquant les conséquences possibles si celui-ci n’est pas résolu. Vous pouvez aussi utiliser des avis d’experts ou accentuer les points négatifs.

Ces 2 étapes convaincront votre lecteur qu’il doit trouver une solution à ce problème. Une fois que vos lecteurs ressentent des émotions, ils sont plus enclins à lire la suite de votre article.

4. Les chiffres à la rescousse !

Les chiffres attirent l’œil. L’utilisation de statistiques peut donner du crédit à vos propos dès le début d’un article.

En utilisant des données exactes et en citant vos sources, vous convaincrez votre lecteur que vous êtes un expert en la matière.

Un lecteur convaincu est un lecteur qui veut en savoir davantage.

Consultez des sources sûres. Il est possible de trouver des données et des statistiques dans n’importe quel domaine.

5. Soyez concis

La structure même de votre article peut faire fuir votre lecteur. Certains ne prendront même pas la peine de lire un mot si l’agencement du texte ne leur plaît pas. C’est l’une des premières choses que l’on apprend lors d’une formation de rédacteur web.

Évitez de rédiger votre introduction comme un gros blog indigeste !

Qu’est-ce que vous préférez ? La grosse louche de purée de la cantine ou l’écrasé de pommes de terre finement hachées d’un restaurant gastronomique ?

Le visuel à son importance ! Prenez le temps de séparer votre introduction en plusieurs petits groupes de phrase. Et surtout :

  • Écrivez des phrases courtes.
  • Apportez une réponse convaincante à la problématique dès les premières lignes de l’intro.
  • Enlevez tous les mots inutiles : donc, en effet, de même, permettre de, pouvoir faire, etc.

Comment faire une introduction captivante ? La dure réalité

Attention ! Ce que je vais vous dire n’est pas facile à avaler. Vous êtes prêts ? Je me lance :

Écrire des articles de blog de plus de 1 500 mots ne sert à rien si vous ne séduisez pas votre lecteur dès les premières secondes.

Votre titre est raté ? Votre introduction n’est pas intéressante ? Le lecteur passe son chemin ! Tout votre travail est réduit à néant.

L’introduction est l’un des piliers de tout texte publié sur le web. Alors, portez un soin particulier à la peaufiner.

Mes 5 conseils pour réussir à faire des introductions captivantes vous ont plu ? Partagez vite cet article !

Vous voulez d’autres articles qui vous aident à devenir un bon rédacteur ? Dites-moi ce qu’il vous faut en commentaire.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux-sociaux

4 Commentaires

  1. J’ai vraiment adoré votre article. Cela m’a permis d’avoir la réponse à la plupart de mes questions sur l’introduction en rédaction web. Cependant, je fais face à un autre problème dans mes articles. Je ne sais comment faire un bon plan. S’il vous plaît, pouvez vous me conseiller dans ce sens ? Une fois de plus merci pour votre article.

    1. Merci pour ce commentaire très positif. L’article de la semaine prochaine sera justement dédiée à la rédaction d’un bon plan avant de se lancer dans l’écriture d’un article. Il sortira mercredi soir. J’attendrais votre retour avec impatience. Pour toute question, vous pouvez me contacter par mail à l’adresse suivante : contact@lereacteurweb.com

  2. Merci pour cet article !! J’ai tout dernièrement rédigé un article invité qui a été refusé et ça m’a vraiment remis le moral à Zéro.
    Après avoir lu cet article je crois que je vais pouvoir améliorer les articles de mon blog. S’il vous plaît j’aimerais savoir s’il existe des outils qui permettent de savoir si un article est bien rédigé ; bien entendu en dehors des plugins WordPress comme yoast.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.