Guide du journaling : pourquoi tu dois commencer à écrire dès maintenant !

par Nicolas Gatt

La semaine dernière, en réfléchissant à voix haute au sujet de mon guide du journaling, je me suis posé deux questions très profondes et importantes :

  • Et si l’hyperconnexion nous éloignait encore plus des gens que nous aimons ?
  • Ou pire encore, et si elle nous éloignait de nous-mêmes ?

Mon pire cauchemar aurait été de répondre oui à ces deux questions. Et crois-moi, j’ai failli faire partie des personnes déconnectées de la réalité et d’elles-mêmes.

Tout comme toi (enfin j’espère), j’aime lire, et j’ai été frappé par un concept de Dostoïevski qui dit :

« Le meilleur moyen d’empêcher un prisonnier de s’évader est de faire en sorte qu’il ne sache jamais qu’il est en prison« .

Pour en revenir à la notion de bruit traitée dans l’article précédent, je crois que non seulement c’est quelque chose d’assourdissant qui nous empêche de bien vivre notre vie, mais qu’il peut même nous enfermer dans une prison invisible à nos yeux.

Une prison dont on ne peut sortir que de différentes manières, et l’une d’entre elles est l’écriture. Écrire pour soi. Écrire pour se sentir bien. Écrire pour comprendre.

Guide du journaling : écrire enfin pour soi-même

Domenico dit souvent : « Écris pour toi-même ». Oui, écrire pour son usage personnel peut être la clé de tout ou, mieux encore, la prévention de nombreux problèmes qui peuvent survenir jour après jour.

Par exemple :

  • le stress,
  • les sentiments et pensées négatives,
  • la mauvaise humeur,
  • le manque de motivation,
  • la paresse,
  • la fatigue mentale,
  • et bien d’autres malheureusement…

Tous ces aspects sont clairement expliqués dans mon guide du journaling, mais le plus important est que tu y trouveras des exercices d’écriture pratiques pour t’aider à démarrer.

Car, comme tous ceux qui ont acheté mon cours le savent, j’adore donner des exercices à faire 🙂

guide journaling

Mon guide du journaling

Je sais que parmi mes lecteurs il y a déjà beaucoup d’écrivains, mais avec ce guide, j’ai deux objectifs en tête :

Le premier : aider ceux qui écrivent déjà à ne pas devenir mécaniques et froids lorsqu’ils écrivent.

Et deuxièmement : aider les autres à commencer à écrire, tout simplement.

Pourquoi ?

Parce que cela me fait du bien et que je veux que toi aussi, tu trouves de la satisfaction à écrire pour toi. Tu peux trouver une grande satisfaction à écrire, non seulement sur le plan économique, si tu en fais déjà ton métier, mais aussi sur le plan émotionnel, si tu veux changer ta vie en commençant par quelque chose de très simple : l’écriture.  

Voilà l’essentiel, cher lecteur,

Si tu es ici parce que tu veux commencer à écrire pour gagner de l’argent, tu peux investir sur toi-même avec ma formation de rédacteur web SEO, qui est le fruit de toutes mes années d’expérience.

Cela te permettra de devenir un rédacteur professionnel et de trouver tes premiers clients.

Mais si tu es ici parce que tu veux juste commencer et entrer dans le monde merveilleux de l’écriture, pour le bien que cela te fera, tu dois absolument commencer par mon guide du journaling.

Sais-tu pourquoi ?

mini-guide journaling

Pourquoi commencer à écrire dès maintenant ?

Les raisons sont plus importantes que les actions. Lorsque tu comprends pourquoi tu fais les choses, tout fonctionne à merveille et rien ni personne ne peut t’arrêter.

Pas même le bruit dont je t’ai parlé dans les deux derniers articles.

Avec ce guide du journaling, tu remarqueras tout de suite que quelque chose change et je peux t’assurer de nombreux bénéfices à court et à long terme si tu te mets à écrire chaque jour.

Je n’en citerai que deux :

1. Écrire rend intelligent

Lorsque nous écrivons, c’est comme si nous construisions des ponts dans notre esprit. Nous créons des voies neuronales, nous connectons une idée à une autre et nous laissons les graines de notre compréhension grandir et s’épanouir.

Tu veux comprendre quelque chose qui paraît difficile à apprendre ? Écris quelque chose à ce sujet !

C’est seulement ça ! Les jours où je me sens plus intelligent, ou je sens que mon cerveau est au top de ses capacités, c’est tout simplement parce que j’écris davantage.

Bien sûr, lire beaucoup fait la différence. Mais la lecture est une activité passive, alors que l’écriture améliore la communication et renforce notre propre connaissance. Ce n’est pas un hasard si ceux qui écrivent beaucoup sont souvent aussi de bons orateurs.

Domenico, l’auteur avec lequel j’ai écrit ce guide du journaling, m’a confié sa routine quotidienne et je la trouve très utile :

Comme tu le sais, nous sommes tous attachés à des habitudes, bonnes ou mauvaises. Le matin, après avoir préparé une bonne grosse tasse de café torréfié et moulu au Brésil, il en boit une gorgée et c’est parti. Il attrape son carnet et il commence à écrire.

Notre esprit fonctionne par association, c’est pourquoi il a associé pendant des années le geste d’un bon café à la rédaction d’un journal. Disons que c’est à l’envers, car il a commencé à écrire avant de boire du café.

Bref, crée en toi l’habitude du journaling en l’associant à un geste agréable. Si, en revanche, tu écris déjà, prends aussi l’habitude d’écrire pour toi-même afin de ne jamais perdre ta passion et ton enthousiasme.

2- Valoriser les choses de la vie.

La vitesse à laquelle nous voyageons chaque jour nous fait perdre de vue le paysage de la vie.

La vie est un beau paysage que nous prenons souvent pour acquis. Mais l’écrivain cultive le pouvoir d’analyser les choses. Et ce n’est pas tout ! L’écrivain qui tient un journal commence à s’attarder sur les détails et apprend à utiliser tous ses sens.

Et si tu ne sais pas sur quoi écrire ? Pas de panique ! Sur cette page tu trouveras un générateur d’idées pour commencer à écrire tous les jours.

Et crois-moi, lorsque nous utilisons tous nos sens, la vie est plus belle. Penses-y : la façon dont tu écris dépend de la façon dont tu regardes le monde. Mais si tu te perds à faire défiler des posts Linkedin ou des vidéos YouTube, il est peu probable que tu aies quelque chose à écrire… Tu finiras probablement par faire ce que la plupart des gens font, et à te rapprocher de la médiocrité.

Ce qu’il faut retenir à propos de ce guide et du journaling, c’est …

Qu’il vaut mieux que tu fasses ce que les autres ne font pas. Lis ce que les autres ne lisent pas. Étudie ce que les autres n’étudient pas et tu apprendras vite à voir ce que les autres ne voient pas.

Enfreins les règles, sors de prison et arrête le bruit.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux-sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *